Dimension relationnelle

"Le jeu est comme un laboratoire qui permet d’essayer la vie"

Pascal Deru

Formateur ludique - https://pascalderu.com/

Le jeu nous permet de rentrer en relation avec soi et autrui d'une manière bienveillante et conviviale. S'il convient de préciser que le jeu n’est pas une panacée universelle, il est plus qu’un simple outil; le jeu est un art de la rencontre comme le dirait Pascal Deru. Le jeu apporte du plaisir pour soi d’abord, mais aussi dans la relation à l’autre. Il permet aussi de travailler l’écoute, la créativité, la curiosité, l’enthousiasme de manière humaine.

Il est important de préserver l’âme du jeu, qui doit nous nourrir intérieurement car il nous aide à nous mettre dans une posture positive, de transmettre des valeurs, d’apprendre à perdre et de rebondir face à l’échec. Mais pour cela il convient également de bien choisir les jeux dans un contexte d'intervention sociale.

Le contexte de l'activité ludique est aussi essentiel que le jeu en lui-même pour favoriser cet aspect relationnel. Il soutient le pouvoir du jeu pour dédramatiser et s'émanciper. Pour un public de non-joueur-euses, il est important de rassurer et de poser un cadre sécurisant (esprit bon enfant, pas de jugement, surtout pour le plaisir) et de laisser la liberté de joueur ou non.